Les sensibilités dentaires

Nombre de patients se présentent pour une consultation au cabinet dentaire car ils ont les dents sensibles. Quelles sont les origines des ces sensibilités et que peut-on faire pour lutter contre ce désagrément quotidien ?

Les sensibilités dentaires (ou dentinaires) résultent de l’exposition de la dentine à différentes sources d’agressions provoquant la disparition des barrières de protection physique qui la recouvrent habituellement.

Au niveau coronaire (partie visible de la dent dans la bouche), la dentine est normalement recouverte par l’émail. Mais sous l’effet :

 

  • d’une mauvaise technique de brossage : brosse trop dure, dentifrice trop abrasif ;
  • d’une alimentation trop acide ;
  • de problèmes de santé entrainant des régurgitations acides fréquentes ;

l’émail se délite et ne joue plus son rôle de barrière face aux agressions extérieures (température, acidité,…).

Au niveau radiculaire, c’est la gencive qui assure la protection de la dentine. Si celle-ci est rétractée (égressée), son action est moindre et les sensibilités peuvent apparaitre.

Afin de lutter contre cela, le chirurgien-dentiste peut proposer, dans un premier temps, de reprendre les bases de l’hygiène bucco-dentaire (brosse à dents à poils souples, dentifrice spécial pour sensibilité dentaire, technique de brossage plus douce et ordonnée : dans le sens gencive/dent).

Fotolia 84458464 XS

Il peut également proposer d’adopter un régime alimentaire moins agressif (prendre garde aux agrumes et aux sodas par exemple) et plus équilibré (disparition des carences).

Si malgré toutes ces précautions le problème subsiste, on pourra envisager un traitement local non invasif, en cabinet. Il existe des vernis à appliquer juste au niveau de la zone sensible, ou, si la lésion au collet est plus profonde (type encoche), on pourra mettre en place une résine composite qui remplacera l’émail disparu et jouera le rôle d’isolant.

La dernière possibilité pour lutter contre une sensibilité dentaire trop accrue qui n’aurait pas rendu les armes face à toutes ces méthodes, reste la dévitalisation. S’il n’y a plus de nerf, la sensibilité n’est plus transmise. Cela doit rester très exceptionnel car une fois dévitalisée, la dent sera fragilisée à jamais, et devra être couronnée.

Anne Bourgeois,
Assistante dentaire

IDENTIFICATION

Actualités

Prochaines réunions d'information sur la formation d'Assistant(e) dentaire

  • Secteur Paris-Gagny (CNQAOS 98 chemin des Bourdons à Gagny- Plan d'accès, cliquez iciicon Plan Gagny )

Intéressé(e) par le métier d'Assistant(e) Dentaire ? Alors, rencontrons nous !

Venez assister à une réunion d'information et de motivation. Un entretien individuel vous permettra de nous exposer votre projet professionnel et d'obtenir les réponses aux questions que vous vous posez concernant le déroulement de la formation.

Prochaine réunion : JEUDI 21 JUIN 2018 à 10H

Ces entretiens ont lieu exclusivement sur rendez-vous. Pour prendre un rendez-vous, veuillez nous envoyer votre cv par email à <recrutement@cnqaos.fr>

  • En province

Pour savoir si le secteur de cours CNQAOS dont vous dépendez propose ces rencontres, veuillez contacter le ou la secrétaire du secteur CNQAOS qui vous intéresse.  Coordonnées ici

Site pour Android
Site pour iPhone
Copyright © 2018 CNQAOS. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.